Nouvelles du projet PRECy

L’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) est porteur de l’un des projets lauréats du Contrat de Plan État-Région Grand-Est (CPER) pour la période 2015-2020.

Le projet PRECy a obtenu un budget de 1 M€ cofinancé par la ville de Strasbourg, la Communauté Urbaine de Strasbourg, la région Grand-Est et le CNRS.

salle01 redL’objectif du projet PRECy est le développement d’une plateforme de radiobiologie expérimentale permettant les études nécessaires pour une meilleure compréhension des effets biologiques des protons. Ces études seront réalisées sur cultures cellulaires et chez le petit animal.

PRECy fait partie intégrante du plateau technique préclinique CYRCé du département DRHIM de l’IPHC. Cette infrastructure labellisée par l’in2p3 est constituée d’un cyclotron accélérant les protons jusqu’à 25 MeV pour la production de radio-isotopes et les irradiations, d’un ensemble de laboratoires de chimie chaude et tiède pour le marquage moléculaire, de la plateforme d’imagerie préclinique AMISSA et d’une animalerie de niveau 2.

La spécificité du projet PRECy au niveau national et européen repose sur son interconnexion avec cet ensemble de plateformes en faisant un lieu unique pour le développement d’études multiparamétriques et macroscopiques de l’évolution des tumeurs in vivo chez le petit animal. L’utilisation de systèmes d’imagerie innovants combinés au développement de radio-traceurs spécifiques, développés au sein du département, permettra d’optimiser cette étape cruciale.

salle02 redAprès 3 ans d’études et de préparation, les travaux d’infrastructure ont débuté en Octobre 2018 et se termineront en Juillet 2019. Cette plateforme de radiobiologie expérimentale in vitro et in vivo mettra à la disposition des chercheurs une salle d’irradiation de 200 m2 couplée à un ensemble de laboratoires de biologie moléculaire et de culture cellulaire.

Suite à la réception de la nouvelle infrastructure, l’intégration mécanique de 2 lignes de transport faisceau (dont une dédiée à la plateforme de radiobiologie et la seconde à des tests de détecteurs pour la physique des hautes énergies) et la mise en service se poursuivra jusqu’en Octobre 2019 pour des premières expériences de radiobiologie en Novembre.

Pour les mesures in vivo, PRECy permettra des conformations passives allant jusqu'à 6 mm de profondeur dans l'eau et des champs d'irradiation cylindrique de 2 à 18 mm de diamètre.

salle04 redPour les mesures in vitro, un passeur d'échantillons automatisé a été développé permettant l’utilisation de plaques de 24 à 96 puits, la gamme de TEL accessible pouvant varier de 2 à 7 keV/micron.

Le débit de dose accessible pour les différents types de mesures peut lui varier de quelques dizaines de cGy/min à 100 Gy/s.

Les photos illustrent le déroulé des travaux et la mise en place des deux lignes d'irradiations.

Rendez-vous à l'automne pour la première irradiation !

Contact : Marc Rousseau

email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.